Cours en ligne/Confinement


Un sujet comme je les aime, sans prise de tête et créatif à souhait : peindre en négatif des formes simples, mes petites aigrettes locales 100% made-in-vendée !...

Je sors de mon atelier où j'ai préparé ce cours pour vous aider à créer de chez vous ; je vais vous montrer aujourd'hui comment je procède, étape par étape, pour ces sujets assez rapides, technique qui peut s'adapter à d'autres formes, par exemple pour mes "petites voiles" j'utilise à peu près la même démarche.


Alors, c'est parti ? Trouvez un sujet, une photo d'aigrette ce sera parfait. Je vous propose de partir sur un seul oiseau si c'est la première fois que vous réalisez ce type d'aquarelle.

Pour le choix du papier, j'ai travaillé ici sur un Moulin du Coq Le Rouge, pour plus de rapidité (il sèche plus vite qu'un coton), mais vous pouvez choisir un coton si vous le désirez, vous aurez plus de temps pour agir !


1- On commence par une esquisse au crayon, et atténuez un peu les traits ensuite. Pensez bien à ne pas laisser de traits qui pourraient se retrouver en dessous de l'aquarelle, surtout si vous utilisez un papier cellulose, car en gommant le crayon vous gommeriez également le pigment...


2- On va maintenant humidifier abondamment le papier tout autour de la forme, avec une eau légèrement colorée, toujours plus simple pour suivre la progression du travail. A ce stade j'aime bien utiliser mon pinceau chinois, mais vous pouvez prendre votre pinceau à lavis bien évidemment.



3- On va maintenant commencer à déposer la couleur ; je n'ai pas attendu que l'eau soit absorbée par le papier, sinon celui-ci sèchera trop vite et vous n'aurez pas le temps de cerner toutes les formes ; si vous travaillez sur un papier coton, c'est différent.



4- On s'approche des contours pour dessiner les formes à l'aquarelle. Pour plus de précision, adaptez la taille de votre pinceau afin de contourner la forme. Pour les couleurs, j'ai utilisé des restes : rouge et rose, bleus, violet... veillez à ne pas prendre plus de 3 couleurs pour une meilleure harmonie.



Et oui, voilà mes palettes ! j'adore travailler avec des couleurs déjà posées, ainsi j'ai toujours des gris intéressants, et j'évite aussi de devoir réfléchir et perdre du temps à chercher dans mes tubes... c'est une forme de challenge pour moi ce point de départ. Mais bien sûr vous pouvez tout à fait procéder de façon plus organisée ;)


Laissez les couleurs fondre naturellement entre elles...

Contournez la forme, mais pas de façon trop précise... ce serait trop figé.

N'hésitez pas à créer des auréoles volontaires avec des excès d'eau : c'est souvent du plus bel effet !


5- A ce stade, les formes sont peintes en négatif... il ne reste plus que les détails.



6- Avec les mêmes tons que le fond et en mélangeant vos couleurs, vous pouvez souligner ce qui a besoin de l'être sur les oiseaux.

Avec un léger gris de Payne, il ne reste plus qu'à venir peindre becs et pattes. C'est fini !


Bien artistiquement,


Marielle

134 vues

© 2018 by Titouan Chauchard et Marielle Filaudeau / Crédit photo Marielle Filaudeau, tous droits réservés

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now