Cours en ligne/confinement



Les artistes, le cours de dessin du jour ! Un cheval en liberté, histoire de nous donner un peu l'impression de sentir le vent dans les cheveux, la course effrénée... pour le retour de nos libertés, après le confinement : que ce sera bon ! La privation a ceci de bon qu'elle remet nos priorités en perspective n'est-ce pas ?

Allez je vous guide...


Voilà où j'en suis, mais j'ai voulu vous le poster, même si ce n'est pas fini, afin que vous puissiez commencer de votre côté, je vous mettrai la réalisation finale dans la soirée certainement. Comme vous le voyez c'est un sujet que l'on peut réaliser simplement en crayon, il n'y a donc aucun matériel particulier à prévoir. Alors, vous êtes prêt ?


Voici le pas à pas :


Le modèle... un magnifique cheval galopant dans l'eau... quelle belle sensation de liberté !


1ère étape : passez du temps à observer le sujet, à le ressentir. Voyez comme tout son corps est vers l'arrière, alors que ses pattes sont propulsées à l'avant... observez l'effet de perspective, et sachez d'ores et déjà que votre cerveau va tout faire pour vous le faire dessiner de profil, alors que ce n'est pas ce que vous voulez ! Vous le voulez en perspective...


2ème étape : On prend des repères ! c'est essentiel... essayez sans, et c'est la gamelle assurée. Je vous ai entouré les 4 croix qui m'ont servi de repères, et que j'ai reporté sur ma feuille, ici :






3ème étape : c'est l'esquisse ; il s'agit de reporter les traits principaux, sans surtout chercher à être trop précis, ni à dessiner de détail à ce stade ! Laissez le crayon jeter des traits librement, si vous le tenez un peu plus loin de la mine, votre geste sera plus léger et plus naturel... si, si croyez-moi ! Ou plutôt ne me croyez pas, mais expérimentez, vous verrez...




4ème étape, lorsque l'on est content de son dessin, enfin à peu près hein, parce que la perfection est un truc bizarre qui ne nous intéresse nullement ici, on vient souligner les traits forts, détailler un peu, si nécessaire au porte-mine (par exemple pour la crinière, c'est ce que j'ai utilisé).


5ème étape : avec une gomme mie de pain, on fait le tri dans les traits, on efface, on reprend... le dessin s'affine.




On peut alors commencer à poser les ombres, en crayonnant doucement avec un crayon 2 ou 3 B, à la pointe émoussée... Si vous avez une mine de plomb, c'est intéressant aussi, surtout pour les grandes surfaces. Pour faire le fond après cela pourra être utile...


Allez, j'ai encore un peu de travail... je vous dis à tout à l'heure ? Bonne séance !





Voilà, avant de recevoir ses pigments pour le fond, comment est mon cheval... Et vous ?


Créer, s'est prendre soin de soi...


Marielle

0 vue

© 2018 by Titouan Chauchard et Marielle Filaudeau / Crédit photo Marielle Filaudeau, tous droits réservés

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now